BALAI
SANTÉ

Lien avec l'association APPEL - initiatrice, dans notre collectif, de ce projet

APPEL.jpg

En avril 2016? lors d’une des rencontres de CASE Burkina, Joëlle NICOLAS - Médecin Pédiatre, nous a présenté un nouvel outil créé par L’Appel - Occitanie .

 

Un outil pédagogique Balai Santé (en référence au « balai citoyen » important au Burkina). Dans ce cas il s’agit de chasser les microbes pour garder la santé… en soutien aux campagnes d’éducation à l’hygiène et de prévention des maladies transmissibles.

 

En effet, L’Appel travaille en partenariat depuis plusieurs années avec AED (Association Espoir pour Demain) à Bobo-Dioulasso dans le cadre d’un projet de parrainage thérapeutique ainsi que le parrainage et formation des « médiatrices de santé ». 

Les grandes lignes du projet

Un balai qui chasse les microbes et la saleté, pour éviter les maladies et rester en bonne santé. 

  • Outil pédagogique destiné aux populations d'Afrique subsaharienne.

  • Objectif Prévenir les principales maladies transmissibles responsables de nombreux décès chez les enfants et les adultes.

  • Méthode imagée et ludique conçue pour provoquer : 
    - une prise de conscience des dangers d'une mauvaise hygiène
    - initier un changement de comportement

  • Public :
    - écoliers dès le primaire
    - adultes en milieu associatif ou sanitaire

  • Complémentaire de l'outil Nutricartes®, destine à la formation et à la transmission de bonnes pratiques alimentaires. 

Étapes d’un Projet en cours avec PSO 84

 Mission exploratoire : rencontre des PARTENAIRES et choix de SITES d’ACTION

En décembre 2017, mission de prospection de partenaires au Burkina

– Rencontre avec l’administration scolaire afin d’obtenir les autorisations nécessaires et avec un partenaire Asso Tchene

– Visite de 3 écoles primaires publiques et 1 collège privé.

– Dialogue avec les enseignants, les parents d’élèves, les mères éducatrices pour cerner les besoins et les possibilités de travailler

Des besoins énormes dans toutes les écoles mais  priorité :

– d’avoir une vraie motivation des enseignants et responsables

– et un contact par mail, afin d'instaurer un lien solide et pérenne avec  eux

Sélection d’ une école et d’un collège à Réo ( Koudougou)

Un projet sur

2 ans

années scolaires 2018/2019 & 2019/2020

L'initiative d'apprentissage s’est appuyé, pour faire passer le message, sur la représentation théâtrale qui est une tradition au Burkina et pour ce faire nous avons signé un contrat avec une troupe locale qui a travaillé avec les élèves et qui a réalisé 2 films pour pouvoir toucher  une population plus large en occurrence les parents des élèves et le quartier.

Formation école primaire de BANANKYO

14 participants : directrice, enseignants, parents d’élèves, mères éducatrices, notre correspondante Asso Tchene et les 4 membres de Peuples Solidaires.

Formation Collège privé Sainte ANTHYME

14 participants : directrice, 2 enseignants, 2 élus des élèves, parents d’élèves, mères éducatrices (groupe nouvellement récréé), 2 enseignants membres du théâtre Tchoro, une jeune doctoresse nouvellement arrivée et un membre de l’administration et les 4 membres de Peuples Solidaires.

Pour aller plus loin, au cours de la seconde année d'intervention Peuples Solidaires

a financé à la demande des 2 établissements des développements majeurs :

Réfection des latrines au collège

 

Financement de l’heure du professeur chargé de l’enseignement de Balai Santé

Financement de fontaines avec filtres pour que les enfants puissent boire et confection de bac à compost en vue d’un jardin pour améliorer la nourriture

Financement pour la réalisation de matériel d’hygiène pour l’école :

- fontaines pour le lavage des mains

- instruments pour le nettoyage de la cour, poubelles, gants...

Depuis, plusieurs ASI de CASE Burkina se sont formées à Balai-Santé et organisent à leur tour des formations auprès des écoles primaires et/ou collège dans les villes ou villages qu’elles soutiennent au Burkina.

Face à la crise du coronavirus, l’expertise et l’expérience de L’Appel - en matière d’alimentation et d’hygiène notamment (cf. méthode Nutricartes® et Balai Santé), permettent d’optimiser les ressources sur place. Avec des personnels déjà formés et des bénéficiaires convaincus, nous allons favoriser l’accès aux produits de première nécessité et sensibiliser aux bonnes pratiques, facilement et à moindre coût.

A cette occasion, CASE Burkina a accepté de contribuer au financement de la diffusion, très prochainement, d’une formule numérique.

© 2019 by Cécile CHARLES. Proudly created with Wix.com

CASE Burkina

29 rue Tupin

69600 OULLINS

E-mail : case.burkina1@gmail.com