PROJET
COMPOST
PRÉSENTÉ
LORS DE L'AG 2020

Fabrication de compost amélioré par un groupement de femmes à Niességa supervisé par l’ARFA en partenariat avec le Centre Universitaire de Tenkodogo

ARFA.jpg

 Avec qui ?

Mis en œuvre depuis

2020

Sur

2
ans

Visites au site de Niessega (Zondoma) pour se familiariser avec la fabrication locale de composts de qualité 

Des composts de qualité : pourquoi ? 

Parce que les sols sont pauvres en éléments fertilisants et que les engrais sont chers

 Des composts de qualité : comment ?

En suivant une méthode rigoureuse, qui permet que les matières végétales se décomposent dans les meilleures conditions : il faut arroser et retourner pendant six à huit semaines jusqu’à obtenir un produit de bonne qualité.

La coopérative de Niessega : une référence

A Niessega (Zondoma, Région Nord) une quarantaine de villageoises, soutenues par l’ONG burkinabé ARFA et l’ASI MICROFEL fabriquent depuis une dizaine d’années du compost de qualité : tamisé, ensaché, il est utilisé sur leurs propres champs et aussi vendu à des maraîchers et à des institutions qui travaillent avec des agriculteurs et des maraîchers. Elles ont ainsi de meilleures récoltes et gagnent environ 200.000 Fcfa par an par la vente de leurs sacs de compost.

La mise en œuvre du projet de visites

Comment ?

Chantal Lompo, la correspondante de MICROFEL au Burkina y a organisé récemment des visites de villageois et villageoises de trois villages, à raison de quatre personnes par village (deux hommes, deux femmes), soit douze en tout. Elles se sont rendues de leurs villages à Ouaga par les transports locaux ; de là, le microbus de MICROFEL les a emmenés sur place. Chantal les accompagnait. Elles y ont séjourné deux jours, logées à l’antenne ARFA. La première journée était consacrée à une visite du site, et la deuxième, à l’antenne ARFA, d’une discussion avec des coopératrices. Donc, voyages aller et retour compris, quatre jours de déplacement.

Les visiteur(se)s se sont montrées très intéressées par cette visite.








 

 à quel coût ?

Le budget d’une visite de cette nature (détail en annexe) s’élève à 772 Euros, dont 535 € pris en charge par CASE B, 58 € par MICROFEL et 179 € à la charge des ASI en moyenne, selon les lieux de provenance des visiteur(se)s, soit 60 Euros par ASI si elles sont trois à chaque visite . Le dédommagement des participants pour leur absence du village, s’il est reconnu justifié, serait à la charge des ASI.

Cout visite
img33.jpg

Quand ?

Une par mois, de novembre 2021 à avril 2022 (six mois) Pour les visiteur(se)s prévoir 4 jours, 4 personnes/villages. Les visites sont organisées pour 12 personnes, soit 3 villages en même temps. Les dates sont fixées en coordination avec Chantal Lompo.

Intéressés ?

Contactez 
René Billaz (rene.billaz@wanadoo.fr) ou
Marie-Claude Reboul (reboul.marieclaude@orange.fr)

img32.jpg

 Pour en savoir plus :

Sur le processus de compostage : cf. le film tourné et monté en 2019