En 2006, à l’initiative de Jacqueline PESTRE et René BILLAZ, a été organisée à CRUAS (26) une rencontre entre plusieurs ASI œuvrant au Burkina Faso pour favoriser des échanges d’expériences, mutualiser les difficultés auxquelles elles sont confrontées et les solutions à ces problèmes. Elles avaient été invitées sur une base de proximité géographique facilitant les rencontres : trois départements (Drôme, Ardèche, Gard), d’où le nom de Collectif DAG Burkina.

La trentaine d’ASI participantes à cette réunion ayant manifesté un vif intérêt pour ces échanges, il a été décidé de les poursuivre, à raison de deux rencontres par an. Les thèmes abordés ont concerné l’éducation, la santé et le développement perçus à partir des expériences villageoises, ainsi que des informations générales concernant le Burkina ; presque à chaque fois, nous avons pu faire intervenir une personnalité bénéficiant d’une grande expérience dans le domaine abordé.

 

En huit ans ont ainsi été tenues 16 rencontres, témoignant de l’intérêt qu’elles suscitaient.

 

Au fil des ans il est apparu :

  •  l’existence d’un noyau d’ASI fidèles à ces rencontres et d’une périphérie d’autres, de composition variable au cours des ans ; certaines d’entre elles, ayant fait le plein des informations qu’elles attendaient, ne participaient plus, alors qu’entraient de nouvelles, informées par le bouche-à-oreille ;

  • que le « noyau dur » souhaitait aller au-delà des échanges, pour mettre en œuvre des initiatives issues des expériences mutualisées. Il était alors nécessaire de disposer d’une personnalité juridique permettant d’accéder à des financements publics et privés. D’où la création, en 2010, de CASE Burkina, association sans but lucratif (loi 1901) enregistrée sous le n° W261001554.

© 2019 by Cécile CHARLES. Proudly created with Wix.com

CASE Burkina

29 rue Tupin

69600 OULLINS

E-mail : case.burkina1@gmail.com