LES 
CUISEURS
Économes 

Lien avec l'association KOUMINTO - initiatrice, dans notre collectif, de ce projet

Image3.png

C’est à l’initiative de l’ASI Kouminto que C.A.S.E. Burkina a connu l’existence des cuiseurs économes. Gérard Cossavella nous les a présentés en 2009-2010, sous deux formes différentes, une familiale et une autre pour les cantines scolaires ; nous avons eu même l’occasion de tester un modèle style « barbecue » que nous avons apprécié !  

 

http://www.kouminto.fr/cuiseurs.php

 

Le suivi et les réajustements ont permis d’améliorer la fabrication et leur montage au moment de la construction. La mise en place d’un atelier de fabrication à Ouaga a favorisé l’acquisition de ces cuiseurs, notamment ceux destinés aux cantines par plusieurs ASI de C.A.S.E. Burkina.

 

Plusieurs ASI les financent depuis 2010 dans les villages qu’elles soutiennent pour les cantines scolaires. Toutefois ils nécessitent d’être remplacés régulièrement du fait de la qualité de l’acier utilisé est difficile à trouver au Burkina. Les mamans qui s’occupent de la cantine disent avoir gagné 2h de temps de cuisson depuis leur utilisation en comparaison avec la cuisson sur un « feu 3 pierres ». Ces cuiseurs consomment de 50 à 75% de bois en moins. Ils sont très appréciés par les mamans.

En un siècle, la population de l'Afrique est passée de

100 millions

800 millions

= x3 depuis 40 ans

Au Burkina Faso, et dans une dizaine de pays d'Afrique, 95 % de l'énergie consommée par les ménages provient du bois.

600kg de bois

par personne

et par an

En ville, on utilise le charbon de bois : moins lourd, moins encombrant, produisant moins de fumée à l'usage. On compte alors 300 kg de charbon de bois par personne et par an.

Or, le rendement de la transformation de bois en charbon de bois est souvent inférieur à 20% ; et la production de 300 kg de charbon a donc nécessité 1500 kg de bois !

On admet que la production de bois d'une forêt est de 10% du stock existant. Et l’on peut calculer que si au départ la consommation égale la production, puis que la consommation de bois croît de 2% par an,

la forêt disparaît en 22 ans !

 

Il faudrait planter des surfaces considérables pour alimenter en bois de cuisson. Par exemple, en climat Sahel-Soudan avec 300-600 mm de pluie par an, et pour une ville de 200 000 habitants, 50 000 hectares de plantation seraient nécessaires.

Implantation actuelle des cuiseurs au Burkina

L’association Bolivia Inti spécialisée dans les cuiseurs solaires a repris et développé une version économe de cuiseurs à bois, ainsi qu’un barbecue économe.


Nous avons repris ces types de cuiseurs pour les développer en Afrique en deux modèles l’un familial, l’autre à destination des cantines scolaires. Nous avons monté un atelier qui les fabrique sur place et nous sommes en train de mettre en place des sessions de formation de jeunes soudeurs qui, soutenus par des ONG du Nord, souhaitent en construire dans leur région.

LA NOTICE

D'UTILISATION

ET DE 

PRÉSERVATION

Cette utilisation vous intéresse ? Vous pouvez prendre contact avec l’ASI Kouminto pour connaitre la démarche à suivre pour les conditions d’installation.

Contact : contact@kouminto.fr

© 2019 by Cécile CHARLES. Proudly created with Wix.com

CASE Burkina

29 rue Tupin

69600 OULLINS

E-mail : case.burkina1@gmail.com