top of page
Rechercher

SOUTIEN A L’EDUCATION POUR LES ENFANTS DEPLACES INTERNE

Rédaction Chantal LOMPO

(V2 26-10-23- CL-IR-MCR)






Bonsoir chers amis !


Tout a commencé par une proposition émise en avril dernier lors de la rencontre de CASE BURKINA (représentée par ISABELLE et MICHEL) avec les ASI intervenant au BURKINA FASO.


Sur la base donc de cette proposition, divers échanges ont eu lieu entre les membres de CASE BURKINA concernés par le « volet éducation ». De fil à aiguille, après des échanges, propositions et amendements, l’action a pu être réalisée.


En effet, entre le 28 septembre et les deux premières semaines d’octobre, l’action « Soutien aux élèves déplacés internes » est devenue une réalité.


Deux provinces dont le Bazèga (dans la région du centre-sud dont relève la circonscription d’éducation de base de Doulougou) et le Kadiogo (région du centre dont le chef-lieu est OUAGADOUGOU la capitale avec 2 circonscriptions d’éducation de base : OUAGA VII et KOMSILGA prises en compte) ont été concernées.


Au Bazèga, trente (30) élèves de la circonscription d’éducation de base de Doulougou ont reçu des kits scolaires composés de sacs d’écoliers, de cahiers, de stylos, de crayons, de gommes, de taille crayons, de règles, de matériels de calcul (académie).


Les frais de l’association des parents d’élèves ont aussi été réglés.

  • Ecole de Kagamzinsé : 22 élèves dont 5 filles et 17 garçons,

  • Ecole de Yanga : 8 élèves dont 4 filles et 4 garçons


Au Kadiogo, il en a été de même pour 37 élèves de la CEB de OUAGA VII et 50 élèves de la CEB de KOMSILGA

  • Ecole de Bassinko marché : 22 élèves dont 8 filles et 14 garçons,

  • Ecole de Bassinko Solidarité : 15 élèves dont 13 filles et 2 garçons ;


La circonscription d’éducation de base de Komsilga n’a pas été en reste. Une cinquantaine d’élèves déplacées internes ont été pris en compte, répartie en quatre (4) écoles.

  • Ecole de Tingandogo : 5 élèves dont 4 filles et 1 garçon,

  • Ecole Kinder : 18 élèves dont 10 filles et 8 garçons,

  • Ecole de Goby : 12 élèves dont 5 filles et 7 garçons,

  • Ecole de Koghnonghin : 15 élèves dont 6 filles et 9 garçons.


Soit pour les CP 47 EDI, CE 36 et CM, 34. Au total donc, cent dix-sept (117) EDI dont 55 filles et 62 garçons ont reçu ces kits scolaires qui sont arrivés à point nommé au moment de la rentrée pédagogique 2023-2024.


Notons que le choix de ces EDI n’a pas été un pur hasard. Au préalable, des visites ont été effectuées sur des sites d’accueil de personnes déplacées internes et les enfants les plus vulnérables ont été repérés.


Il y’a eu aussi des échanges avec les directeurs et directrices d’écoles qui ont donné leurs avis suivant les réalités qu’ils vivent avec ces élèves.


Lors de ces remises de kits, les équipes enseignantes, les représentants des bureaux APE et AME sans oublier des parents d’élèves étaient présents, tous venus témoigner leur reconnaissance à CASE BURKINA pour cette action salvatrice.


Les EDI, bien contents de ces dons ont promis de travailler ardemment pour engranger d’excellents résultats scolaires. Les directeurs d’écoles et les enseignants apporteront leurs parts contributives en portant un regard attentif à ces élèves éprouvés par le terrorisme.


Au passage, le chef de circonscription d’éducation de base de Komsilga I a aussi exprimé sa reconnaissance à CASE BURKINA pour ce geste de solidarité.


Nous ne pouvons passer sous silence l’aide de 400 euros accordée à 4 familles de PDI pour des vêtements et du matériel de cuisine.


Grand merci à CASE BURKINA pour « la main tendue ». Un adage africain nous dit que : ‘’ c’est tous ensemble qu’on installe la toiture de la case’’. CASE BURKINA a posé un grand acte et a apporté un grand sourire aux lèvres de tous ces EDI. Merci à tous ceux qui ont contribué à la réalisation de cette belle action de solidarité !


Vive la solidarité entre les peuples,

Vivement un FASO sans terrorisme.


Chantal LOMPO





5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page