Rechercher

L'efficacité de l'Artemisia

Action de l'Artémisia Annua sur l’immunité adaptative dans les infections COVID – 19.




En 2007 lors de l’épidémie du SARS plusieurs études randomisées contrôlées furent menées pour évaluer l’efficacité de l’association de la médecine traditionnelle chinoise en aide à la médecine de l’Ouest, Western médecine (WM) comparée à la WM seule.


Une Meta -analyses de ces études fut menée en utilisant les données récentes de la littérature validant les effets thérapeutiques de la MTC associée à la WM, afin de sélectionner les études utilisant les traitement MTC/WM validées. Seules 24 études effectuées entre 2002 et 2006 furent incluses dans la métaanalyse. Parmi les critères étudiés, la disparition de l’infiltrat pulmonaire était significativement plus rapide dans le groupe MTC/VM. Dix études sur 24 utilisaient des corticoïdes, la dose moyenne de corticoïdes utilisée par jour était significativement plus basse dans le groupe MTC/WM comparée à MW. Dans 4 études le taux de CD4 était mesuré au début et en fin de traitement. Il existait une différence significative en faveur de la MTC/WM dans la remontée du taux de CD4 en fin de traitement.


Chen Y, GUOJJ, Healy D P, Zhan S. Effect of integrated Traditional Chinese herbal Medicine and Western medicine on the treatment of severe acute respiratory syndrome. A Meta-analysis. Pharmacy Practice 2007; 5 (1) :1-9


I. Le COVID 19 étude immunitaire :


Le COVID 19 est un virus à ARN, monocaténaire de sens positif.


L’analyse séquentielle montre que le COVID - 19 a un génome typique de la structure des coronavirus et appartient à un groupe de beta corona virus qui incluent le SARS-COV1 et le MERS- COV. Le génome du COVID – 19 est identique à plus de 85 pour cent au SARS-COV1.


Au cours de l’infection COVID – 19 l’immunité innée est peu mise à contribution (Phagocytose par les macrophages et les polynucléaires neutrophiles). Le taux de Polynucléaires Neutrophiles est peu ou pas augmenté dans les études cliniques sauf en fin de séjour en réanimation au stade tardif.

Dans cette infection la réponse immunitaire de l’organisme est principalement basée sur les mécanismes de la défense adaptative :

  • Les Lymphocytes B stimulés par les lymphocytes CD4 sont responsables de la production d’anticorps spécifiques dirigés contre le SARS COV 2, dont le pic d’apparition est observé au huitième jour (début de production des IGG) et présents dans le sang jusqu‘au vingtième jour après l’infection ; les IGM ne semblent apparaître qu’à partir du neuvième jour après l’infection et durent trois semaines. Les données sont encore peu importantes concernant cette cinétique.

  • Les lymphocytes T dits Killer qui peuvent directement détruire les particules étrangères.


L’autre population de lymphocytes activés sont les lymphocytes folliculaires auxiliaires 5 T F H, spécifiques des centres germinatifs (ganglion et rate). Ils sont situés dans les organes lymphoïdes secondaires et participent à la réponse humorale dépendantes de lymphocyte T.

Les lymphocyte T4 et les lymphocytes T 8 (CD4 et CD8) : au cours de l’infection au SARS COV2, le taux de CD4 et de CD8 et le ratio des CD4 / CD8 sont fortement abaissés, le taux de CD4 bas pourrait être un facteur prédictif de la survie du patient, particulièrement chez le sujet âgé de plus de 60 ans.


Les cellules CD4 expriment des signes moléculaires d’épuisement fonctionnel chez les patients très graves. Il existe une secretion majeure d’Interleukine 6, (IL 6), IL10 et de TNF alpha, en particuliers chez les patients admis en réanimation.


Les Cytokines : elles sont produites en grandes quantité et sont responsable du syndrome inflammatoire majeur des patients graves de réanimation.


L’interleukine 10 a un taux très élevé dans l’infection COVID – 19, elle inhibe la prolifération cellulaire et peut induire l’épuisement des cellules CD4, comme dans l’infection au VIH.


Le taux d’interleukine 6 est très élevé. L IL 6 est une cytokine de la phase aigue de l’inflammation. Elle est ubiquitaire. Elle induit la production hépatique des protéines de l’inflammation.


Le TNF alpha est à un taux élevé, c’est une cytokine pro-inflammatoire qui agit au niveau de l’endothélium vasculaire ;


Beaucoup d’études rapportent l’apparition de microthrombi et de signes de C.IVD au stade sévère de la maladie associé a des thrombopénies.


A novel Corona virus from patients with pneumonia in China, 2019, N Eng J M 2020. Zhu N, Zhang D, Wang W, et al. Epidemiological features of patient infected with 2019 novel coronavirus in Wuhan, China, Lancet 2020. Chen N, Zhou M, Dong X et al Reduction and functional Exhaustion of T cells in patients with Corona virus disease 2019 (COVID -19) Bo Diao, Chenhui Wang, Yingjun Tan, Xiewan Chen. Preprint DOI https : //doi.org / 10.1101/2020.02.18.20024364.


II. Biomolécules de l’Artemisia Annua interagissant avec l’ immunité activée dans l’infection au COVID 19 :

Nutritionnal Characterisation and antioxyant capacity of different tissues of Artemisia Annua.Ebiamadon Andi Brisibe, Umoren E. Umoren , Fraideh Brisibe, Pedro M Magalhaëset al . Food Chemistry.115 (2009) 1240 -1246.

2.1 Activité antivirale :


Action antivirale directe et par stimulation de l’immunité adaptative, via la régulation de la production des cytokines L6, IL 10, TNF alpha et la stimulation de la genèse des CD4 et CD8 et de l’interféron gamma.


L'Artémisine, dans les extraits secs d'Artémisia Annua pris en tisane, a une meilleure biodisponibilité, traverse mieux la paroi intestinale et est trois fois plus soluble que l’Artémisinine pure. Du fait de l’inhibition des CYTP2B6 et CYT3A4 par les autres molécules présente dans la tisane, l’Artémisinine des extraits secs a une régulation plus efficace pour la production des cytokines pro-inflammatoires que l'Artemisine pure.


Dried leaf Artemisia Annua Improve Bioavailability of Artemisinin via Cytochrome P450 Inhibition and enhance Artemisinin efficacy downstream Matthew R, Desrosier, Alexis Mittleman and Pamela weather. Biomolecules, 2020, 10, 254 , doi : 10 .3390..


Kim, WS ; Choi, WJ ; Lee, S; KimWJ and coll Anti inflammatory, antioxidantand antimicrobial Effects of Artemisia Extracts from Artemisia annua


Une étude in vitro comparant les activités antivirales de 7 espèces d Artémisia a trouvé que celle de l Artémisia Annua était la plus forte et dans certains cas, supérieure à celle de l’Acyclovir. (Virus HSV1, virus ParaInflenzae, poliovirus 1,

le virus syncitial respiratoire). Ce sont les Quercétines qui induisent une diminution concentration dépendante de l’activité virale.


MK Karamoddini SA Emani, Ms Ghannad, A Sahebcar. Asian Biomedecine vol 56111, 2011, 63-68.

Etude in vitro mettant en évidence la puissante activité anti HIV de la tisane d Artémisia Annua. Cette activité n’est pas due à l’artémisinine, aucune toxicité cellulaire ne fut constatée. Ce sont les acides dicaffeoylequinics qui sont actifs.


Andrea Lubbe, Isabel Seibert, Thomas Klimkait, Frnak van der Kooy . Ethnopharmacology in overdrive : the remarkable anti – HIV activity of artemisia annua. Journal of ethnopharmacology (2012) JEP – 7371.


Les Flavonoïdes :

L’Artemisia Annua contient des Chalcones et de la Quercetin3- betha d glycosides, ce sont des molécules qui outre leur rôle antioxydant ont des propriétés antivirales. Ces molécules naturelles ont une activité inhibitrice sur la 3C-Like protéase (3CLprot), ce sont des inhibiteurs de la Chymotrypsin- like Protéase produite par le SARS -COV2.


Jo S, KimS, Shin DH, Kim MS, . Inhinibition of Sars – Cov 3CL protease by flavonoids J Enzyme InhiB Med Chem. 2020; 35; 145 – 151.

Jo S, KimS, Shin DH, Kim MS, .Characteritics of flavonoids as potent Mers- Cov3Clike protease inhibitors . ChemBiol Drug Des 2019 ; 19 : 2023-2030

Les Flavonoids, Casticin, et Chrysosplenol6 D réduisent in vitro et in vivo l’ inflammation

Li Y.J, guoY, Yang Q Weng XG ; Yang L Wang YGJ et al Flavonoids, casticin and chrysosplenol D de l Artemisia Annua L . inhibit inflammation in vitro and I vivo . Toxicol. Appll. Pharmacol. 2015, 10-2, 151, - 158.


Les Quercitins appartiennent au groupe des bioflavonoides, elles ont des activités antivirales contre les virus HSV1, HSV2, le Cytomégalovirus et quelques types d’Adénovirus. Dans l’étude, les Quercitines expriment une activité in vitro anti virale significative (sur la réplication) contre le virus a ARN de la dengue de type 2 .

Keivan Zandi, BOOn Teong Teoh, Sing – Sin Sam, Pool6 Fong Wong? Moh Rais Mustafaand Sazaly Abubakar, Virology Journal 2011, 8, 560.

Antivirale activity of four types of bioflavonoid against dengue virus type -2.

Dicaffeoylquinic acids/ acide chlorogénique.


Les Artémisias et l Artémisia Annua sont riches en acides chlorogéniques et autres acides Cafféoyquinic qui sont utilisés dans le traitement des hépatites virales et autres viroses.


WenwenZhao, Weina Zhang, Kewe Dai, identification and purifications of novel chlorogenic acids in artemisia annua, J Exp Biol and Agricultur Sc. ISSN 2320 – 8694.

Wu YH , Hao BJ, antihepatitis B Virus effect and possible mechanism of action of 3,4 0 dicaffeoylquinic acid in vitro and in vivo. Evid Based Complement Anternat Med. 201 : 356806.

X Zheng R Renslow, M Makola E baker. Structural eleucidation of Cis/trans dicaffeoylquinic acid J Phys Chem Letters 2017, 8, 1381- 1388.

MM MAKOLA, IA D ubery Ne Mada , the effect of geometric isomerism of 3,5 dicaffeoyquinic acid on its binding affinity to the HIV Integrase enzyme . Evid based compl aolter Medecine. 2016 Article 4138263.


Les flavonoïdes quercitines :

Trouvée dans les extraits aqueux de l’Artemisia, elles ont une action antihémolytique puissante.

NaqinezhadA, Nabavi SM, Nabavi SF, ErahimzadehMA.Antioxydantand anti hemolytique activities of flavonoid rich fractions of artemisia tschnieviana Besser. Eu rev Med Pharmacolo. 2021 Jul; 16 Supp3 : 8894.

Les Stérols de l’Artémisa Annua :

Ils ont des propriétés d’inhibition virales connue depuis des années par les chinois, supérieures aux autres molécules de cette plantes tel que l’artémisinine ou l’arteannuin – Beta. Son activité antivirale se distingue parmi 20 plantes médicinales étudiées. Les Stéroles interférent avec la synthèse de l’enveloppe de cholestérol du virus Influenza et diminue de façon marqué son agressivité.


Virus Sun and Gary Wittaker. Role of Inflenza Virus envelope Cholesterol in virus entry and infection. JVirol.2003 DEC ; 77 (23) : 12543-12551. D


L’interleukine 6 est élevée dans les infections au VIH. Les produits contenant des phytostérols abaissent la concentration d’interleukine 6.


Breen EC, Rezai AR, Nakajima K, Beall GN, Martinez – Maza O , Infection with HIV is associated with elevated IL 6 6 levels and production. J Immunol . 1990 Jan 1(V ; 1444 ( 2) : 480 6 484.


Parmi 21 plantes médicinales évaluées, les extraits d’Artémisia Annua ont la plus grande activité inhibitrice antivirale contre TOBAMO virus. Les stérols comme le Sistostérol et le sigma Stérols sont à l’origine de cette activité inhibitrice dans l Artémisia Annua.

MM Abid Ali Khan, DCJain, RS. Bhakuni, Mohd. Zaim, RS Thaku. Occurrence of some antiviral sterols in Artemisia Annua . Plant Science . Volume 75 , Issue 2, 1991, Pages 161-165 .

Bethasitosterol et les Betasistosterol glucosides :

Elles sont également présente dans l Artémisia Annua

Elles sont antivirales. Elles stimulent la réponse immunitaires cellulaires qui contrôle la réplication virale.


Cette activité antivirale a été démontrée chez des patients infectés par le HIV. Elles stabilisent le taux des CD 4 des personnes infectées et réduisent la production de l’interleukine 6.


Use of a combination of beta sistosterrol and beta – sitosterol glucoside for treating HIV. infection EP 0858806A1.

Artemisia Annua augmentent le nombre de lymphocytes D activés ;

Constant Kansango Tchandema, Pierre Lutgen, In vivo trials on the therapeutics effects of encapsulated Artemisia Annua and artemisia Afra, GJRA 2016vol 5 – ISS 6 ISSN No 2277 – 8160.


Les extraits aqueux de branches et de feuilles d’Artémisia Annua entrainent une lymphoproliferation des cellules CD4 et CD8.


Mohamed Islamuddin, Garima Chouhan Abdullah Farooque. Th1 – Biased Immunomodulation and therapeutic potential of artemisia annua in murine Visceral Leishmaniasis.PloS Negl Trop Dis. 2015Jan; 9(1): e3321

Dihydroartémisinine ou la dihydro qinghaosu DQHS ou DHA


Les extraits de l Artémisia Annua et ses dérivés (dihydroartemisinin( DHA) et l arthemeter et l artésunate) sont utilisé pour le traitement du paludisme et de nombreuses autres parasitoses aigue ou chronique, dans lesquelles la réaction inflammatoire de l’organisme est parfois inadaptée et trop importante, mal régulée.


La tisane d’Artémisia Annua est utilisée pour le traitement du paludisme Munianghi J ; Cornet Vernet L ; Idumbo M ; Lu C, Lutgen Pierre, Perronne C, Ngombe N ; Bianga J, Mupenda B et al , Artemisia Annua and Artemisia Afra tea infusions vs Artésunate Amodiaquine (ASAQ) in testing plasmodium falsiparum malaria in a large scale, double blind, randommasided clinical trial, Phytomedicine2019, 57, 49- 56.

La Dihydroartémisinine (DHA) est utilisée dans des arthrites chroniques ce qui indique qu’elle intervient dans le rééquilibre de la réponse immunitaire chez des individus dont l’immunité est altérée.


Chez des souris saines, infectées avec Toxoplasme Gondii et Plasmiodium Berghei, puis traitées avec de la DHA, l’étude de la réponse immunitaire retrouve une augmentation de l’index splénique (Elargissement de la rate ) provoquée par la genèse de Lymphocytes CD4 et de lymphocytes CD8 supplémentaires dans la rate et la circulation. La DHArtemisine augmente la proportion de cellules T helper et de cellules CD8n et diminue le nombre de cellules B circulante et splénique. La DHA pourrait réduire la production de cytokines pro-inflammatoires. Outre ses actions antiparasitaires la DHA module la réponse immunitaire de l’hôte infecté.


DiHydroArtemisinin regulate the immune system by promotion of CD8 T lymphocytes and suppression of B cell response. TTingZhang, Ywei Zhang, Qigun Chen, Science chine life science 2019.

La dihydro qinghaosu DQHS ou DHA :

Le niveau des anticorps anti – ds- DNA et du TNFalpha étaient plus bas dans dans le groupe de souris BXSB ayant une néphrite lupique et recevant une dose forte et modérée de DiHydroArtemisinine (de DiHydro Qinghaosu) que dans le groupe contrôle.


Effect of Dihydro – Qinghaoosu on antibody,production, TNF alpha Secretion and Pathologic change of Lupus Nephritis in BXSB Mice . Yan _ yun Donget al Zhong guo Zhong Xi Yi , JieHe Za Zhi 2003 September. Kor.J.Physiol. pharmacol. 2015, 19 , 21-27

DesrosierMR, Weather PJ. Effects of leaf digestion and artemisinin solubility for oral consumption of dried artemoisia annua leaves to treat Malaria. J Ethnopharmacol2016, 190, 3&3-318.


La plante Artémisia Annua a une grande capacité anti-oxydative :

Notre organisme produit en permanence de l’hydrogène peroxyde. Les peroxidases des globules blancs bloquent les molécules organiques et génèrent comme sous -produits des H2 O2. L’hydrogène peroxyde participe à l’élimination des virus et des bactéries.

Les H2O2 sont générés et détruits par des enzymes spécifiques ce qui suggère que la concentration en H2O2 intra cellulaire est minutieusement régulée.

La superoxyde dismutase catalyse la dismutation du radical superoxyde en H2 O2 et une molécule d’oxygène.


L Arginine, il y en a beaucoup dans l’Artémisia Annua, peut également générer de l’H2O2 via les enzymes NO S.


La gluthation-peroxydase et la catalase transforment H2O2 en H2O. L’H2O2 peut réagir avec le fer ou le cuivre pour produire des radicaux OH hautement réactifs.


Dans le foie, à côté des effets cytotoxiques de H2O2, l’H202 joue un rôle essentiel en tant que molécule régulant l’activation de la défense immunitaire cellulaire.


Un apport d’H2O2 d’une plante médicinale améliore la réponse immunitaire cellulaire. Le support naturel d’H202 dans l’organisme attaqué par un virus peut être épuisée, un apport H2O2 dans ce contexte pourrait être bénéfique.


Les molécules telles que l’acide artémisinique et l’arteauin B aussi joue un rôle dans le stress oxydatif.


Dans une étude analysant la concentration de ces composés dans de l’Artemisia Annua chinoise (branches), les composés génèrent un taux élevé de H2O2 au test PPVPP.

Comparaison of the amount of H2O2 in the Chinese ans Yugsosslavian artemisia annua. Ludjain AL Sowaimel, Artemisinin yields in Chinese and Yugoslavian strains of artemisia annua . Worcester Polytechnic institute April 2009


H2O2 active les lymphocytes.

Los Dröge W, Stricker K, Baeuerle PA, Schulze- Osthoff K, Hydrogen peroxyde as a potent activator of Tlymphocyte functions. Eur J Immunol. 1995 Jan ; 25 (1) : 1596 165.

H2 O2 agit comme un messager intracellulaire.


Reth M Hydrogen peroxyde as second messenger in lymphocyte activation. Nat Im munol. 2002 Dec ; 3 (12): 1129 – 34.


Les enzymes du cytochrome P450 ont une activité distincte dans la production d’hydrogène peroxyde et de grandes quantités sont présentes dans les microsomes du foie.


Parmi ces enzymes, les plus actifs sont CYP1A1 et CYP3A4. L Artémisia Annua est inductrice du CYP3A4 conduisant à l’accélération de son propre métabolisme et de celui d’autres xenobiotiques.


Vladimir Mishin Diane E.Heck , Debra L laskin and Jeffrey D Laskin . Human recombinant P 450 Enzymes Dysplay Distinct Hydrogen Peroxyde Generating AActivities During substrate Independent NADPH Oxidase reductions .ToxSci. Advance Access published July 2014

Polyphénol et H2O2 :


L Artémisa Annua est riche en bicarbonates et en polyphénols qui génèrent des hydrogènes peroxydes.


I Hussain . Evaluation of inorganic profile of selected Medicinal plants of Khyber Pakhtunkhwa . Pakistan World ApplScJ . 2011, 12, 1464- 1468.


Les polysaccharides :

Chez la souris, les polysaccharides, extraits de l’Artémisia Annua, utilisés comme adjuvants du vaccin de l’hépatite C, augmentent la sécrétion de l’interféron gamma et de l’interleukine 4. L’interféron gamma est une cytokine TH1 et l’Interleukine 4 est une cytokine TH2. La sécrétion de IFN gamma est supérieure à celle de l’Interleukine 4, ce qui suggère que dans ce cas, l’Artemisia Annua est plus efficace pour induire une réponse immune cellulaires.

Cependant la sécrétion de IFN gamma pourrait aussi directement faciliter la différenciation des cellules B et, entretemps, stimuler leur sécrétion d’anticorps et ainsi potentialiser la réponse immunitaire humorale.


Efficacy of Artemisia annua polysaccharides as an adjuvant to hepatitis C vaccination. LD Bao, XH, Ren, RL Ma , Y Wang , HW Yuan and HJLv Genetics and molecular research 1’ (2) : 4957- 4965 ( 2015)


Les polysaccharides, en augmentant de façon significative le taux de CD4 et de CD8, stimulnte la défense antitumorale immunitaire. Secondairement une augmentation du l’IFN Gamma et de l’interleukine 4 apparait.


Ainsi les extraits de polysaccharrides d’Artemisia Annua mettent en evidence , dans ce modèle animal murin porteur de carcinome hépatique, les différentes voies de modulation de l’immunité, activées par ces molécules.


Anti -tumour effects of Polysaccharides isolated from Artemisia Annua L by inducing celle apoptosis and immunomodulatory anti hepatoma effects of polyscharides, Chen et al , Afri J tradit Complement Altern Med ( 2014) 11 (1): 15-22.


Les triterpènes : contenues dans la plantes elles interfèrent avec les plaquettes


Les extraits de plantes d’Artémisia Annua augmentent et stabilisent le taux de plaquettes au cours du paludisme et augmente la survie des patients. Ce sont les Pentacyclics triterpenes de la plante qui sont impliqués dans ce phénomène. Dans une étude menée au Bresil, les patients traités par la tisane d’Artémisia Annua ont des temps de saignements plus courts que ceux traités par Coartem (artémisinine). Et ceux-ci avaient un taux de plaquettes plus bas que ceux du groupe traités par la tisane d’Artémisia Annua .


Lutgen Pierre et Munyangi Jérome Platelets, eryptosis, amiodarone aspirin , artemisiaPharmacy and pharmacology International Journal 2018 ( 6) : 377381 ;


2.2 Etudes de biomolécules : les minéraux contenus dans la plante.


2.2. 1 Sélénium :

disponible en grande quantité dans la plante, participe à la régulation des cytokines (régulation à la baisse de l’interleukine 8) et l’augmentation des CD4 lors des infections virales aigues ou chroniques.

Les plantes de la famille des Artemisia accumulent beaucoup de minéraux dont le Sélénium. Des concentrations de Sélénium dix fois supérieure à celles d’autres fruits et les légumes y sont retrouvées.

TF Harms Summary statistics for selenium in vegetation from Us Geological Survey data. 1999 Bulletin 2117.

Le Sélénium est retrouvé en quantité importante dans les tissus immuns tel que le foie, la rate et les ganglions lymphatiques.

La baisse du taux des CD4 est un marqueur du Syndrome de l’ImmunoDéficience humaine. Les rétrovirus tel que le HIV abaissent le taux de Sélénium de leur hôte et réduisent le niveau du Gluthation. Cela entraine une réduction du nombre de CD4. Chez des souris supplémentées en Sélénium pendant 8 semaines, il apparait une augmentation du nombre de CD4 qui est proportionnelle à la dose de sélénium reçue dans leur régime.

La supplémentation en Sélénium régule la production d’Interleukine 2 conduisant à la prolifération de cellule lymphocytaires NK. La supplémentation en Sélénium régule a la baisse l’hyper production d interleukine 8 présente lors de l’inflammation.

Baum MK. Miguez – Burbano MJ. Campa A. Shor – Posner G ; Selenium and interleukins in persons infected with human immunodeficiency virus type 1 . J InfectDi . 2000 Sep; 182 Supplem


Le rôle du Sélénium dans l’évolution des pathologie virales et leur progression ou non selon sa concentration est décrite dans Zagrodzki P. Selenium and the Immun System . Post . Hig. Med ; 2004 Dooew , 58 : 140 – 149.


En Chine, les fièvres hémorragiques à Hanta virus sont associées à des carences en Sélénium. L’apport de Sélénium conduit à la diminution de la réplication virale.


Li- QunFang, Marco Goeijenbier, Shu-Quing Zuo, The Association between Hantavirus Infection and Selenium Deficiency in Mainland China Virus, 2015, 7, 333-351.


2.2.2 Le Galium :

disponible en grande quantité dans la plante, participe à la régulation des cytokines : régulation à la baisse de l’interleukine 6 et du TNF alpha et des cytokines de l’inflammation.


Le galium s’accumule dans les lésions inflammatoires. L’indice de perméabilité des tissus inflammatoires est plus élevé que dans les tissus sains. Le Galium reste dans ces tissus en se liant à l’acide mucopolysaccharide présent également dans ces tissus inflammatoires. La surproduction de TNF est l’un des mécanismes majeurs responsable de l’apparition de fièvre dans les infections. Les nitrates de gallium inhibent la production de médiateurs de l’inflammation tel que l’Interleukine 6, le TNF alpha.


Min- fu Tsan, Mechanism of Gallium – 6. accumulation in inflammatory Lésions The journal Of Nuclear Medecine, 26, 88-92. 1985.


Les nitrates de gallium sont très efficaces pour diminuer voire supprimer les douleurs articulaires.


G. Eby Elimination of arthritis pain and inflammation for over 2 years with a single 90 minutes, topical 14% gallium nitrates treatement : case reports and review of actions of gallium III. Med. Hypotheses, 2005, 65 11”—15.

Les nitrates de gallium sont également prescrits dans le lupus érythémateux et les douleurs articulaires chroniques.


2.2. 3 Le Zinc :


Artémisia Annua est un des trois végétaux les plus riche en zinc, elle est considérée comme un super accumulateur de Zinc. Le zinc intervient dans tout le système immunitaire. Il a un rôle pivot dans la résistance de l’hôte aux infections virales, fungiques et bactériennes. Le Zinc fonctionne aussi comme un anti oxydant. Il protège la cellule contre les dommages des radicaux libres d oxygènes générées lors de l’activation immunitaire. L’homme n’a aucune réserve de Zinc en conséquence un apport quotidien de Zinc est nécessaire et une supplémentation aide à vaincre les infections virales graves. Une carence ou l’absence d’apport en Zinc nuit fortement au système immunitaire en particuliers en ce qui concernent la défense adaptative des lymphocyte T. Cela conduit à une réduction du nombre des cellules CD4 et des cellules T, une diminution du ratio des cellules T Helpers de type 1 et 2 avec une diminution de la production des cellules T helpers de type 1 et une altération de la défense immunitaire issue de ces cellules.


Les perturbations de l’homéostasie du zinc entrainent une augmentation du risque d’infection et les supplémentations en zinc restaurent les fonctions immunitaires. L’évolution des pathologies virales peut être ainsi influencé par les apports en Zinc. Les lymphocytes T Helpers de type 1 stimulent les macrophages qui phagocytent les pathogènes agresseurs.

Un ratio élevé de CD4/CD8 indique une meilleure activité immunitaire. Le Zinc stimule ainsi le système immunitaire en augmentant le nombre de CD4.


HÖnscheidA, Rink L , Haase H . T- Lymphocytes : a target for stimulatory and inhibitory effects of zinc ions. Endoc Métab Immune Disord Drug Targets . 2009 Jun ; 9(2) : 132-44 Review.


Dans les tuberculoses pulmonaires, une étude menée à México montre que la disparition plus précoce du bacille des crachats était associée à l’amélioration du statut des patients en zinc qui était liée à une meilleure réponse des lymphocytes Thelpers de type 1 . Dans cette étude clinique cette thérapie adjuvante raccourcissait le temps de contagion des patients tuberculeux.


Armijos RXI, Weigel MM, Chacon R , FloresL, CamposA, Adjunctive microoonutriement supplémentation for pulmonary tuberculosis Salud Publica Mex 2010 May – June ; 52 ( 3) : 185 – 189.


La supplémentation en zinc améliore le statut de la réponse immune cellulaire en augmentant les CD4 et le ratio des CD4/CD8 comme cela a été trouvé dans une étude randomisée chez 76 enfants en Inde. Une telle supplémentation pourrait avoir un impact sur la morbidité des diarrhées chez les enfants.


Sazawal S. Bentley M. Black RE. Dhinga P, Georges S, Bhan MK, Effect of Zinc supplementation on observed activity in low socioeconomic Indian Preschool children. Pediatrics, 1996 Dec; 98 ( 6 Pt 1) : 1132-7.


La Papaine Like Protéases (I PLP) du corona virus est une nouvelle deubiquitinase. C’est un antagoniste de l’Interféron et elle inhibe ainsi la réponse immunitaire innée de l’hôte. Des fortes doses de Zinc inhibent cette protéase.


Drug Targets for corona virus : A systematic review. Manisha Prajapa , Phulen Sarma and Bikash Medhi ; Indian Journal of Pharmacology , 2020 DOI; 10.4103/ijp.IJP_115 120

Baez – Santos YM, Barraza SJ, Wilson MW, Agius MP, Mielech AM, Davis NM et al , Xray structural and biological evaluation of a series of potent and highly selective inhibitors of human coronavirus PaPaine like protease. J Med Chem 2014; 57: 2393 – 2412.

Gosh Ak, Takayama J, Rao KV, Ratia K,chaudhuri R Mulhearn DC, et al , Sevrere acute respiratory syndrome coronavirus papaine like novel protease inhinbitors : Design, synthetis, protein ligand X Ray , structure and biological evaluatiobn . J Med Chem 2010 ; 53 ; 4968-79 ;


2.2.4 Le Zinc et les Acides Aminés :

Les plantes d’Artemisia Annua sont riches en Zinc et en Arginine. L’Arginine forme facilement un complexe Zinc-Arginine et cela dans une large gamme de concentrations.

Emilio Bottari, Maria Rosa Festa, Lorella Gentile, Complex


L'arginine présente en grande quantité dans l Artémisia Annua, ainsi que la plupart des Acides Aminés essentiels améliore et participe à la régulation des défenses immunitaires innées de l’organisme.


Arginine et réponse immunitaire innée.Virginie Mieulet et Richard F.Lamb. Med Sci (Paris ) 20011 ; 27 :461-463


La proline régule à la baisse Les CD4 dans les infections virales. Beaucoup de virus ont des domaines riches en proline. (Virus Herpes, Hépatique, Influenzae) Le Zinc joue un rôle clé dans le métabolisme des acides aminés. Il se lie à l’enzyme inhibitrice de la Monoxyde d’Azote Synthétase (INO S enzyme) et favorise la production de NO. Le Zinc inhibe le transport de la Proline vers les cellules. Il interagit avec d’autres acides aminés.

Cortese- Krott MM, KulatokovL, Oplander C. Zinc regulates INOS – derivated nitric oxide formation in endothelial cells. Redox Biol. 2014 JUL 16 ; 2: 945-54 . Doi : 10. 1016 / j.Redox . 2014.0601.

2.3. Potassium / saponines


La concentration de potassium est très élevée dans l Artémisia Annua


Ce qui pourrait expliquer ses propriétés antioxydantes


Les saponines des herbes médicinales activent les canaux calcium dépendants.


Mc Manus OB, Harris GH, GiancgiacomoKM, an activator of calcium dependant potassium channels idolated from medicinal herb biochemistry 1993Jun22; 32(24):6128-33


Les adjuvants utilisant les saponines stimulent l’immunité cellulaire en vue d’améliorer la production d’anticorps, même avec de petites doses.


Rajput ZI, Hu SH, Xiao CW, Arjo AG. Adjuvant effects of saponins on animal immune responses. J Zhejiang Univ SciB. 2007 Mars ; 8 (3) : 153-61.


III. Conclusion/résumé :


Dans l’infection au Corona virus (COVID – 19), l’immunité adaptative cellulaire est essentiellement mise à contribution, en particuliers les lymphocytes CD8 et les CD4 qui stimulent les lymphocytes B responsables de la production d'anticorps dirigés contre le Corona virus. Le taux de CD4 /CD8 est effondré chez les patients infectés et l’abaissement du taux de CD4 pourrait être un facteur prédictif de gravité dans l’évolution de la maladie.


Par ailleurs, il existe un cyclone cytokinique chez ces patients, responsable de l’emballement de la réponse inflammatoire et de l’aggravation clinique secondaire majeure. L’augmentation de l’Interleukine 10 et du TNF alpha réduit le nombre de CD4 et provoque un épuisement fonctionnel des cellules de l’immunité, elle induit, sur leur site d’action, (foie, endothélium vasculaire,) un emballement de la production et de l’action des protéines de l’inflammation à l’origine de l’aggravation secondaire des patients COVID-19. L’Artemisia Annua a une activité antiparasitaire connue mais a aussi une activité antivirale ( anti HSV1, POLIOViRUS, VSR, anti-virus de l’hépatite C, virus de la dengue de type 2, hanta virus) et anti VIH in vitro grâce aux Flavonoîdes, à la quercétine et aux acides dicaffeoyliquiniques qu’elle contient.


Ces molécules inhibaient l’activité enzymatique du MERSCOV/3 CLPro ( MERSCOV/3 Chymotrypsin- like Protéase), enzyme produite par le SARS -COV2 également. Les Stéroles, très nombreux dans la plante, interfèrent avec la synthèse de la membrane virale.


Par ailleurs les Saponines de la plante stimulent l’immunité cellulaire et améliorent la production d’anticorps. Les polyphénols contenus dans l’Artémisia Annua

génèrent de l’hydrogène peroxyde, un puissant anti – oxydant. Les Polysaccharides de l Artémisia Annua augmentent la sécrétion de l’Interféron gamma et de l’Interleukine 4 qui agissent en augmentant le taux de CD4 et de CD8 , la Dihydro – Artémisinine, diminue la production de cytokines proinflammatoires et augmente la quantité de lymphocytes T CD8. C’est aussi un puissant anti- oxydant. Les Triterpènes présentent en grandes quantité interfèrent avec les plaquettes et stabilisent leur taux, ce qui pourrait être intéressant chez les patients pour prévenir l’abaissement du taux de plaquettes. La concentration de Zinc dans la plante est majeure, l Artémisia Annua est un accumulateur de ce minéral. L’homme n’a aucune réserve en Zinc. En période d’infection virale l’apport de Zinc est indispensable pour stimuler les défenses immunitaires adaptatives, celles qui sont épuisées par le Corona virus. Le zinc augmente le taux de CD4 et les lymphocyte T helpers de type 1. A forte dose, il inhibe une enzyme du SARS CO 2, la Papaïne – like protéase et améliore la production de l’Interféron alpha impliqué dans l’immunité innée. Le Zinc fonctionne aussi comme un anti oxydant. Il protège la cellule contre les dommages des radicaux libres d oxygènes générés lors de l’emballement de la réaction inflammatoire. Enfin, le zinc intervient dans le métabolisme de la proline en inhibant son transport intra-cellulaire et la régulation à la baisse des CD4 provoquée par cet Acide Aminé. Le Zinc stimule la production de monoxyde d’azote. Un autre minéral, le Galium a aussi une concentration élevée. Le Galium est connu pour réguler à la baisse la production de l’Interleukine 6, du TNF alpha et d’autres cytokines présentes dans la réaction inflammatoire. Pour terminer, la forte concentration en Sélénium de la plante pourrait abaisser le taux d’interleukine 8, réguler la concentration d’interleukine 2 et stimuler la production de lymphocyte CD4.


La plante est in fine riche en Vitamine A et E dont l’une en supplémentation est reconnue pour réduire la morbidité et la mortalité dans les infections virales, VIH entre autre, et l’autre est un puissant anti oxydant ; La tisane d Artémisia Annua est pauvre en sodium.


C’est donc l’ensemble de ces biomolécule et la prise de l’Artémisia Annua dans son totum qui pourrait améliorer l’immunité adaptative épuisée et moduler l’emballement de la réponse inflammatoire au cours de l’infection au COVId- 19, comme cette plante en a déjà fait la preuve dans d’autres infections virales et parasitaires graves.

8 vues

Posts récents

Voir tout

Prenez des nouvelles du Faso

Prenez régulièrement des nouvelles du Burkina Faso en vous abonnant gratuitement à la newsletter de Le Faso.net : newsletter@lefaso.net Pour plus d'actualités, vous pouvez également trouvez les derniè

© 2019 by Cécile CHARLES. Proudly created with Wix.com

CASE Burkina

29 rue Tupin

69600 OULLINS

E-mail : case.burkina1@gmail.com